Histoire de la mosquée

histoire de
la mosquée

La mosquée

Histoire de la mosquée

L’histoire de la construction de la mosquée de Bron a été marquée au début, par l’expulsion en 2005  des fidèles (pour des raisons de sécurité) du foyer de Sonacotra où ils pratiquaient leurs prières.

C’est à partir de cet événement que l’association le collectif pour la construction de la mosquée de Bron Terraillon a été fondée.

En septembre 2006, un protocole était signé entre le Collectif, la ville de Bron et le diocèse catholique, pour pouvoir héberger les fidèles musulmans dans des salles attenantes à l’église de St-Etienne du Terraillon. Depuis cette date, l’association à commencé à travailler à la construction de la mosquée.

Les procédures  administratives ont pris leur temps, mais un terrain de 1 600m² appartenant au Grand Lyon, a été trouvé au 362, route de Genas et qui a été vendu au vers mi-janvier 2013 au prix de 240 000 euros.

Le 20 avril 2013 à 10h00, était une date inoubliable pour la communauté musulmane de la ville de Bron. En effet, les fidèles ont été nombreux pour assister à la cérémonie de la pose de la première pierre de la future mosquée de la ville.

La Cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs élus et responsables des 3 religions monothéistes.

En avril 2014, une assemblée générale extraordinaire a eu lieu afin de modifier la dénomination de l’association qui est désormais ACMB (Association Cultuelle Musulmane de Bron) et l’élection d’un nouveau bureau exécutif composé des membres fondateurs et des jeunes membres motivés et compétents qui se sont donnés comme objectifs l’achèvement de la construction de la mosquée et la réorganisation des différentes activités de l’association.

Au début de l’année 2015, la mosquée est a été enfin achevé grâce à la volonté d’Allah et à la générosité des milliers de citoyens et résidents français.

Au début de l’année 2015, la mosquée est a été enfin achevé grâce à la volonté d’Allah et à la générosité des milliers de citoyens et résidents français.

La mosquée comprend :

– Une salle de prière pour hommes de 235 m² et une autre pour femmes de 97 m².

– Une salle de conférences de 69 m².

– Une salle de réunion/documentation de 36 m², – Un bureau de 23 m² – Des sanitaires. – Un petit minaret symbolique.